4 façons d’installer WordPress

Logo de WordPress

WordPress est le CMS le plus utilisé du marché aujourd’hui, avec plus de 33% du marché mondial.
Cet outil est installé principalement via l’interface graphique, et pourtant, peu d’utilisateurs de WordPress savent qu’il est possible d’installer cet outil d’autres manières.

L’installation de base

Comme je disais dans l’introduction, l’installation de base de WordPress se fait via l’interface graphique.
Cette installation est divisé en 5 pages, mais on peut considérer qu’il n’y a que 2 pages intéressantes par rapport aux données importantes à enregistrer pour la bonne fonctionnalité du CMS.
Comme vous pouvez le voir ci-dessous, les images des 2 pages les plus importantes.

Installer WordPress en ligne de commande

En ligne de commande, l’installation se fait via wp-cli, qui est une interface créée spécifiquement pour WordPress.
Avec cette interface, il est possible de faire beaucoup de chose via la ligne de commande. On peut gérer la configuration, le core, les cron, la base de donnée, etc…
Voici les commandes pour installer l’outil.

wp core download --locale=fr_FR
wp core config --dbname=wordpress --dbuser=root --dbpass=admin --dbprefix=wp_
wp db create
wp core install --url=$url --title="Exemple Site Dev" --admin_name=guillaume --admin_email=$email --admin_password=password
wp rewrite structure '/%postname%/' --hard
wp rewrite flush --hard

C’est le script minimal pour avoir un site fonctionnel. En quelques mots, voici ce que fait ce script :

  • Téléchargement de la dernière version de WordPress, dans la langue choisi
  • Configuration de la BDD avec les infos des paramètres donné. On génère en parallèle le fichier wp-config.php
  • Exécution du processus d’installation standard de WordPress
    • URL et titre du projet,
    • informations du compte administrateur
  • Définition de la structure des permaliens du projet. Dans notre exemple, le format /%postname%/ est choisi
  • Met à jour la structure de permalien, et génère aussi le fichier .htaccess

A partir d’un fichier de configuration YAML

Quand on utilise wp-cli, et que l’on a l’habitude d’installer du WordPress. Il est possible d’aller un cran plus loin que l’étape précédente.
Je m’explique.
En cas d’utilisation répétée, wp-cli peut lire les options d’un fichier de configuration YAML, par défault wp-cli.yml. WP-CLI lit automatiquement ces fichiers de configuration Ces fichiers de configuration permettent de spécifier des valeurs par défaut pour les paramètres globaux et les arguments spécifiques aux sous-commandes.
Le script d’installation de WordPress deviendrai celui-ci :

wp core download
wp core config
wp db create
wp core install
wp rewrite structure --hard
wp rewrite flush --hard

Voici un exemple de fichier wp-cli.yml,

# Global parameter for the dev environnement
color: true
apache_modules:
  - mod_rewrite
rewrite structure:
  - /%postname%/
scaffold _s:
  author: Guillaume RICHARD
  author_uri: https://guillaume-richard.fr/
scaffold plugin:
  plugin_description: My sample-plugin description
  plugin_author: Guillaume RICHARD
  plugin_author_uri: https://guillaume-richard.fr/
  plugin_uri: https://jf-blog.fr/
theme install:
  - oblique
post generate:
  post_author: guillaume
core download:
  locale: fr_FR
core install:
  admin_user: guillaume
  admin_password: guillaume
  admin_email: g.jf.richard@gmail.com
  title: WordPress Development
  url: http://local.wordpress/
core config:
  dbuser: root
  dbpass: admin
  dbhost: localhost
  dbname: wordpress
  dbprefix: wp_
  extra-php: |
        define('WP_DEBUG', true);
        if (WP_DEBUG) {
          define('WP_DEBUG_LOG', true);
          define('WP_DEBUG_DISPLAY', false);
          @ini_set('display_errors',0);
        }
        define('WP_CACHE', false); // on enlève le cache
        define('WP_POST_REVISIONS', false);
        define('DISALLOW_FILE_EDIT',true);
        define('SAVEQUERIES', true);

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à aller sur la documentation de WordPress, sur le sujet de la configuration de WP-CLI.

Installer wordpress en tant que dépendances

Je n’ai jamais utilisé cette technique pour installer le CMS, mais cette technique a été testé et approuvé.
Je vous propose de découvrir cette technique via une conférence que j’ai vu lors du WP TECH 2018 de Lyon.

elementum vel, porta. Phasellus consequat. et, justo ut